Nantes : En voulant fuir la police, il se retrouve… dans une caserne de gendarmerie

OUPS L’homme, qui circulait au guidon d’un scooter volé, a pris la fuite à pieds avant d’escalader « une clôture à pics »

J.U.
A Nantes, le 10 janvier 2016- Un véhicule de gendarmerie, à Nantes
A Nantes, le 10 janvier 2016- Un véhicule de gendarmerie, à Nantes — Julie Urbach / 20 Minutes

Quand ça veut pas, ça veut pas. Dans la nuit de dimanche à lundi à Nantes, un homme a tenté de fuir la police et s’est retrouvé coincé… dans une caserne de gendarmerie, rapportent les militaires sur Facebook. Tout a commencé quand l’homme a croisé la route d’une patrouille, alors qu’il circulait au guidon d’un scooter volé. Il aurait alors abandonné son deux-roues et pris la fuite à pieds, avant d’escalader « une clôture à pics ».

Cherchant à se cacher, il n’a rien trouvé de mieux que de se mettre à plat ventre… sous une voiture du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie. « Parmi toutes les unités présentes dans cette caserne, celle-ci est spécialisée dans les interpellations difficiles ! », précise la gendarmerie. Il a finalement été interpellé « très rapidement et sans difficulté », avec 6 grammes de cocaïne sur lui.

Après cette intrusion, qui s’est déroulée dans la caserne de gendarmerie de la rue de la Mitrie, le suspect a été placé en garde à vue, précise Ouest-France. Le trentenaire a ensuite fait l’objet d’une ordonnance pénale pour usage de stupéfiants et recel de vol.