Nantes : Une grande maison de santé à Bellevue pour faire face « à de gros besoins »

SOINS Le nouvel équipement, officiellement inauguré ce jeudi, abrite 18 professionnels de santé

Julie Urbach
— 
La nouvelle maison de santé du quartier Bellevue
La nouvelle maison de santé du quartier Bellevue — J. Urbach/ 20 Minutes
  • La maison de santé de Bellevue rassemble plusieurs médecins généralistes, sages-femmes ou kinés.
  • Son ouverture est vue comme une étape importante du projet de renouvellement urbain du quartier.

Depuis son ouverture début janvier, quelque 12.000 rendez-vous ont déjà été pris. C’est dire si la nouvelle grande maison de santé du quartier Bellevue, à l'ouest de Nantes, officiellement inaugurée ce jeudi, était attendue. Dans ce nouveau bâtiment de 900 m2 au bardage bois, 18 professionnels de santé ont posé leurs valises pour répondre « aux gros besoins » de ce quartier populaire « en termes de santé et d'accès aux soins ». « Un diagnostic territorial a montré une surmortalité liée aux cancers, à l’obésité, aux problèmes dus au tabac… », estime le docteur Manuel Guin, l’un des six médecins généralistes qui y exercent. D’après la mairie, le quartier Bellevue compte « deux fois moins de professionnels de santé qu’à l’échelle de la ville ».

Parmi les professionnels (tous libéraux, contrairement à un centre de santé où les praticiens sont salariés par la collectivité) que l’on trouve sur place, les deux orthophonistes mais aussi les deux sage-femmes sont déjà très sollicités. Pas de quoi étonner Hélène Boulch, la coordinatrice des lieux pour la ville de Nantes. « Le manque de gynécologues se fait vraiment sentir, estime celle qui est chargée de l’accueil et de l’orientation du public. Tous les jours se présentent ici des personnes qui cherchaient à être suivies depuis plusieurs mois déjà. »

La nouvelle maison de santé du quartier Bellevue
La nouvelle maison de santé du quartier Bellevue - J. Urbach/ 20 Minutes

Alors qu’il est parfois difficile à Nantes de trouver un médecin traitant, une partie des généralistes acceptent d’ailleurs encore les nouveaux patients, et ce même si ces praticiens étaient pour certains déjà implantés dans le secteur. « Nous allons recruter des assistants médicaux pour nous dégager du temps supplémentaire, annonce Manuel Guin. Les conditions de travail qu’offre la maison de santé attirent, nous n’avons pas de mal non plus à trouver des remplaçants. » Par contre, contrairement au projet initial, aucun dentiste n’a souhaité rejoindre l’équipe, notamment en raison d’un manque d’espace, dit-on.

Un équipement phare du Grand Bellevue

En plus des infirmières et des trois kinés qui exercent ici, une association de « médiation », appelée Les Forges, est chargée d’aider les habitants dans leur parcours de soins. Une dimension sociale forte mise en avant par la mairie, qui présente la maison de santé comme un équipement phare du projet de renouvellement urbain du Grand Bellevue (un programme à 310 millions d’euros). Après la transformation de la place de Lauriers et le lancement des réhabilitations et constructions de logements, la première pierre du nouveau gymnase de ce quartier populaire sera posée dans quelques semaines. « Il s’agit de projets qui ont du sens, même si je ne dis pas que tout sera réglé », a indiqué la maire de Nantes (PS) Johanna Rolland, sur place lors de l’inauguration.

C’est Novapole immobilier, outil de portage immobilier au service de Nantes métropole et propriétaire de l’équipement, qui a réalisé l’investissement immobilier (1,8 million d’euros).
Une autre maison de santé, à Nantes-nord cette fois, doit sortir de terre d’ici à l’été 2023. Sa construction a été lancée la semaine dernière.