Succès relatif pour la manif du 1er mai

— 

Entre 11 000 et 25 000 personnes ont défilé vendredi dans le centre-ville de Nantes. « C'est un beau chiffre, c'est un très beau 1er Mai, estime Marie-Claude Robin, secrétaire départementale de la CGT. L'an passé, il y avait eu 5 000 personnes maximum. »

Reste qu'à l'instar de la mobilisation nationale, le jour férié a eu moins de succès que la journée du 19 mars, où entre 42 000 (selon la police) et 70 000 manifestants (selon la CFDT) avaient défilé.

L'union départementale Force ouvrière a ainsi préféré organiser un meeting à la Maison des syndicats, alors que sa confédération nationale appelait pourtant à un « 1er Mai unitaire ». « Pour aboutir à la satisfaction des revendications, les manifestations ne suffisent pas », juge Patrick Hébert, secrétaire général de FO 44. « Faire croire le contraire aux salariés reviendrait à semer des illusions. Il faut une grève franche de 24 heures. » W