Nantes : Après le suicide du maire de Rezé, « le choc » et « l’hommage » des habitants

RASSEMBLEMENT Plusieurs centaines de personnes se sont réunies devant la mairie de Rezé, ce vendredi soir, pour rendre hommage au maire de Rezé, Hervé Neau, découvert mort dans sa mairie

Julie Urbach
— 
Plusieurs centaines de personnes se sont réunies devant la mairie de Rezé, ce vendredi soir
Plusieurs centaines de personnes se sont réunies devant la mairie de Rezé, ce vendredi soir — J. Urbach/ 20 Minutes
  • Le maire de Rezé, Hervé Neau, a été retrouvé mort ce vendredi matin dans les locaux de l’Hôtel de ville.
  • Elus et habitants ont salué un homme « engagé », « très à l’écoute » et « exemplaire » lors d’une cérémonie organisée ce soir.

Ils sont des centaines à avoir répondu à l’invitation des élus municipaux de Rezé. Environ 300 personnes à avoir eu le besoin de se rassembler, ce vendredi soir, pour rendre hommage à Hervé Neau, devant l’Hôtel de ville. Tôt ce matin, c’est à l’intérieur de ce bâtiment massif que le corps sans vie de l’édile a été retrouvé. Cet homme de gauche âgé de 58 ans, élu pour la première fois en 2020 après la large victoire de sa liste Rezé citoyenne, s’y est  donné la mort par pendaison. Un choc pour les 42.000 habitants de cette commune du sud de  Nantes. « Il n’y a pas de mot…, soufflent trois hommes sur le parvis, dont l’un a apporté une bougie. On le connaissait bien, on est abasourdis. »


Ici, tout le monde tient à saluer la mémoire de ce « Rezéen depuis toujours » et père de deux enfants, décrit comme « engagé », « très à l’écoute » et « exemplaire ». Estelle, les yeux rougis, vient remercier cet ancien enseignant et directeur de l’école du Chêne-Creux pour « son humanité », et « tout ce qu’il a apporté » à son fils.

Avant d’être conseiller municipal, puis de claquer la porte pour monter sa propre liste, Hervé Neau a aussi été un acteur du monde associatif, militant de l’éducation populaire. « Il avait des valeurs d’inclusion, de solidarité », estiment Vincent et Marion, 30 ans, « très choqués ». Celui qui avait encore souhaité aux habitants, il y a dix jours lors d’une cérémonie de vœux en visio, « une année la plus douce et la plus heureuse possible » manquera à ces Rezéens qui ont marqué une minute de silence, avant de longs applaudissements.

Des courriers malveillants

L’émotion est aussi très forte chez les élus de tous bords, de la commune et bien au-delà. « Il était un homme de conviction et d’action, portant une écologie du quotidien, soutenant l’engagement citoyen et défendant la démocratie participative », estime dans un communiqué Maurice Perrion, président de l’association des maires de Loire-Atlantique. « Nous perdons un homme de grande qualité », a écrit Johanna Rolland, la maire de Nantes et présidente (PS) de Nantes métropole.

Selon le parquet de Nantes, Hervé Neau avait laissé des courriers sur son bureau à destination de ses proches. Sans qu’il soit possible de faire à ce stade un quelconque lien, lui et son entourage auraient été la cible de messages malveillants « relatifs pour l’essentiel à sa vie privée et pouvant être considérés comme diffamatoires », indique ce soir le procureur de la République Renaud Gaudeul. Aucune plainte n’avait été déposée. « C’est un geste fort d’avoir fait ça dans les locaux de la mairie, se désole Pascale, venue à la cérémonie avec son mari. On voit tout ce que les maires subissent, ce sont des postes très exposés… Nous voulions lui rendre hommage. »

Fermés ce vendredi, tous les services de l’Hôtel de ville le seront encore samedi. Le portrait du maire a été accroché devant l’entrée. Un livre d’or sera mis à disposition salle des mariages, à partir de lundi prochain.