Nantes-Châteaubriant : Des câbles chauffants pour enfin régler le problème du givre sur la ligne de tram-train

TRANSPORTS Le dispositif innovant a été mis en service il y a quelques jours

J.U.
Une station de tram-train sur la ligne Nantes-Châteaubriant (illustration).
Une station de tram-train sur la ligne Nantes-Châteaubriant (illustration). — F.Brenon/20Minutes

Les usagers de la ligne Nantes-Châteaubriant le savent bien… Tous les hivers depuis la mise en service de la ligne de tram-train, en 2014, des perturbations sont régulièrement  causées par le givre.

Lorsque cette fine couche de glace a le malheur de se déposer sur les caténaires qui fournissent en électricité les trains, c’est la paralysie du trafic assurée, et la galère pour les voyageurs. Un phénomène pouvant impacter le bon fonctionnement de cette ligne de 64 km qui se produit « en moyenne 30 à 35 jours par an », indique SNCF Réseau, qui vient de procéder à des travaux très attendus.

Des travaux pour 1,5 million d’euros

Trois ans après une première expérimentation sur 300 mètres de ligne, des câbles chauffants ont été installés sur 6 km (le secteur le plus particulièrement en proie au givre) entre la sortie de la gare de Nantes et Babinière, et mis en service fin janvier 2022. Un dispositif innovant à l’activation « rapide », qui peut être effectuée « pendant la circulation des rames de tram-train », indique SNCF Réseau.

Les travaux, pour un coût de 1,5 million d'euros, ont été financés à 80 % par l’Etat, dans le cadre du plan de relance et le reste par la région. Près de 730.000 voyages sont comptabilisés en moyenne par an sur cette ligne, qui  a été critiquée dès son lancement pour ses manques de fiabilité et de confort.