Nantes : Une friche culturelle dans un bâtiment conservé de la caserne Mellinet

PATRIMOINE Les bâtiment de 2.300 m2 va accueillir des ateliers, studios de danse, ou encore une salle de 250 places

J.U.
— 
Le projet doit prendre place dans ce bâtiment de  2.300 m2 d la caserne Mellinet
Le projet doit prendre place dans ce bâtiment de 2.300 m2 d la caserne Mellinet — J. Urbach/ 20 Minutes

Elle doit abriter quelque 5.000 habitants d’ici à 2030, mais pas que. L’ancienne caserne Mellinet, dont la transformation a été décidée par la métropole il y a huit ans, aura prochainement une nouvelle corde à son arc. Ce lundi, la mairie de  Nantes a annoncé la création d’une friche culturelle, qui prendra place dans un ancien bâtiment de casernement, côté Nord. « L’objectif est de permettre aux artistes de créer, de travailler, explique Aymeric Seassau, adjoint (PCF) à la culture. Ils animeront le lieu, programmeront leurs répétitions mais aussi des diffusions pour le grand public. »

D’ici à 2025, les visiteurs trouveront sur place des ateliers de création, studios de danse, mais aussi une salle de 250 places et un restaurant convivial de type « tiers lieux ». Trois acteurs ont déjà été sélectionnés pour occuper les locaux de 2.300 m2, où se mêleront danse contemporaine, hip-hop et culture « underground ».

Un projet différent de celui des Ecuries

La mairie, qui met au vote des élus vendredi une enveloppe de 8,3 millions d’euros pour faire naître ce projet, précise que ce dernier n’a « rien à voir » avec celui des Ecuries de Mellinet. Au sud du site, cette fois, plusieurs artistes et artisans (verrier, céramiste…) doivent prochainement installer leurs ateliers, après qu’une friche artistique éphémère avait fait danser les Nantais tout l'été.