Nantes : Un nouveau centre d'accueil temporaire pour migrants ouvre ses portes

SOCIAL Des jeunes et des familles seront hébergés dans les anciens locaux du Centre de ressources, d’expertise et de performances sportives, quartier Doulon

J.U.
— 
A Nantes, les anciens locaux du Creps vont se transformer en centre d'accueil temporaire
A Nantes, les anciens locaux du Creps vont se transformer en centre d'accueil temporaire — J. Urbach/ 20 Minutes

Les premiers occupants devraient arriver ce vendredi. Un nouveau centre d’accueil temporaire de 80 places vient d’ouvrir ses portes à Nantes, quartier Doulon. Dans le détail, 35  jeunes migrants «en recours» seront accueillis sur place, ainsi que des familles «vulnérables», dont certaines «réfugiées et réunifiées», indique la ville. 

Ces personnes seront hébergées dans les anciens locaux du Centre de ressources, d’expertise et de performances sportives (CREPS), qui a déménagé à La Chapelle-sur-Erdre en décembre 2021. Un espace réfectoire sera aménagé au rez-de-chaussée du bâtiment. C’est l’association ANEF-FERRER qui sera chargée de l’accompagnement social des résidents, au-delà de la mise à l'abri.

Un foyer pour femmes seules

Un fonds métropolitain avait été voté en avril 2021 (1 % du budget de la métropole sera dédié à la lutte contre le mal logement, pour atteindre 10 millions d’euros en 2026). Parmi les nouveaux projets, un foyer à destination des femmes seules et avec enfants a notamment ouvert rue de Gigant mi-décembre. Il propose 40 places jusqu’à la fin mars dans l’ancien foyer de jeunes travailleurs.