Nantes : Le Premier ministre Jean Castex posera la première pierre du nouveau CHU, vendredi

CEREMONIE Le Premier ministre est attendu sur l’île de Nantes vendredi matin pour lancer la construction de ce « projet emblématique »

Julie Urbach
— 
Le Premier ministre Jean Castex, à Nantes le 26 février 2021.
Le Premier ministre Jean Castex, à Nantes le 26 février 2021. — Mathieu Pattier/SIPA

Malgré les critiques qui continuent de se faire entendre, le projet du nouveau de  CHU de Nantes devient de plus en plus concret. Vendredi matin,  Jean Castex est d’ailleurs attendu sur l’île de Nantes, où les travaux préparatoires ont commencé il y a plus d’un an, pour une nouvelle étape importante : la pose de la première pierre du bâtiment. Le Premier ministre prononcera un discours vers 12 heures, pour saluer le lancement de ce « projet emblématique et soutenu par le  Ségur de la santé ».

Pour rappel, le projet a été lancé afin de regrouper les hôpitaux Hôtel-Dieu et Laënnec, aujourd’hui éloignés et jugés « vieillissants », dans un bâtiment neuf. Une nouvelle faculté de santé serait construite juste à côté. Le nouveau CHU coûtera quelque 1,25 milliard d’euros à lui seul, dont 400 millions d’euros par l’Etat, et doit ouvrir en 2026, voire 2027.  Sa capacité en lits, qui devait être réduite d’environ 200 dans le projet initial, sera finalement la même qu’actuellement.

Mobilisation des syndicats hospitaliers

Des syndicats hospitaliers ont déjà prévu de manifester vendredi matin aux abords du site. Ils réclament notamment « plus de moyens pour l’hôpital public » et dénonceront un futur CHU « sous dimensionné, ne répondant pas aux besoins de soins de la population sur notre territoire, rallongeant les délais de prise en charge des patients ».