Coronavirus à Nantes : Trop d’agents absents, la mairie restreint l’accès à la cantine dans les écoles

ECOLES Dès lundi, un accueil des élèves « par roulement en fonction de niveaux de classe » va être mis en place dans une cinquantaine d’écoles

Julie Urbach
— 
Un petit garçon attablé à une table de la cantine de l'école François-Mitterand, à Montpellier.
Un petit garçon attablé à une table de la cantine de l'école François-Mitterand, à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse

La pagaille continue dans les écoles. Une semaine après avoir demandé aux parents d’éviter de mettre leurs enfants à la cantine, la mairie de Nantes passe à la vitesse supérieure. En raison d’un fort taux d’absentéisme des animateurs périscolaires et des agents municipaux dû à l’épidémie de Covid-19, l’organisation du temps du midi dans les écoles va devoir être revue à partir de lundi. Pendant trois semaines, un accueil des élèves « par roulement en fonction de niveaux de classe » va être mis en place dans une cinquantaine d’écoles.

CE1 le lundi, CE2 le mardi…

Concrètement, « ce sont les CE1 qui ne pourront pas être accueillis à l’accueil du midi et à la restauration » le lundi, explique la ville. Il en sera de même pour les CE2 le mardi, les CM1 le jeudi et les CM2 le vendredi. « Ce choix évite (…) des fermetures imprévisibles d’accueils périscolaires, et permet aux familles d’anticiper leur organisation pour ces trois semaines. Elle appelle à la solidarité et la compréhension des familles devant cette situation exceptionnelle », indique la mairie dans un communiqué.

Les enfants de maternelle et de CP, ainsi que ceux qui fréquentent les écoles en zones d’éducation prioritaire ne sont pas concernés. Selon la ville, « jusqu’à 60 % de l’ensemble des personnels sont absents certains jours ».