Mise au point de la clinique mutualiste

— 

Des chiffres « pas en phase avec la réalité ». La mutuelle Harmonie Atlantique a réagi, vendredi, à la récente publication par le site lepoint.fr d'une liste d'hôpitaux et cliniques. Ceux-ci seront contraints, d'ici à mai 2011, d'arrêter la chirurgie des cancers faute d'avoir atteint « un seuil minimum d'activité ».

Citée parmi d'autres établissements mutualistes de la région, la clinique Jules-Verne, gérée par Harmonie, est pourtant « un acteur incontournable de la prise en charge du cancer » à Nantes. Son pôle de chirurgie digestive a réalisé « plus de 225 interventions en moyenne par an », affirme la mutuelle, bien loin des 8,3 annoncés dans la liste du site Internet. Des chiffres qui en font « sans doute l'un des plus gros opérateurs en ce domaine en Loire-Atlantique ». « Il est particulièrement inexact de dire que cet établissement n'a pas réalisé assez d'opérations entre 2005 et 2007, quand le seuil fixé par l'Institut national du cancer est de 30 en moyenne par an. » W