Ovnis folk et jazz en terre malienne

David Prochasson

— 

Le Pannonica et l'Olympic s'associent pour programmer deux des plus beaux projets discographiques de l'année 2008. Le premier rassemble le Malien Lansiné Kouyaté - le maître du balafon a fréquenté les plus grands dont Salif Keita - et David Neerman, un vibraphoniste dont les horizons musicaux s'étendent du jazz à l'electro. Le duo mêle à ses compos des traditionnelles mandingues dans une cascade de notes ou d'ambiances aériennes qui rappellent le post-rock. La seconde création réunit Thee Stranded Horse, projet d'un guitariste parisien, à un autre grand interprète malien : le joueur de kora Ballaké Sissoko. Le résultat sonne comme la rencontre du folk américain et de l'épure musicale des griots africains. Deux concerts en quête de grâce et de liberté.

A 21 h à la salle Paul Fort. De 8 à 14 eur. Résas : Méloman au 02 40 47 62 75.