Jardin exotique au coeur de l'île

Frédéric Brenon

— 

C'est l'un des chantiers emblématiques du projet urbain Ile de Nantes. Lancé il y a plus de deux ans, le réaménagement du site des anciennes Fonderies de l'Atlantique est en cours de finition le long du boulevard Vincent-Gâche. L'ensemble des espaces publics sera ainsi ouvert d'ici à la fin du mois. Entre le nouveau siège de la Nantaise d'habitations et le foyer des jeunes travailleurs, quatre rues et une place ont été créées. Elles permettront « d'ouvrir sur la ville » un quartier autrefois peu attractif. Mais c'est au centre du site que le changement est le plus spectaculaire. Sous l'ancienne halle industrielle, supportée par des poutres métalliques restaurées, est né un jardin exotique couvert, agrémenté de bancs, jeux d'enfants et même d'une terrasse.

« On a mis en valeur le côté patrimonial du lieu en conservant les fosses et les fours des fonderies et en réhabilitant la couverture existante. Le reste a été planté avec des essences exotiques (palmiers, bambous, cactus...) issues des échanges commerciaux historiques entre Nantes et les ports du monde. L'arrosage est alimenté par la récupération des eaux pluviales », explique la Société d'aménagement de l'Ile de Nantes (Samoa). Ouvert 24 h/24 h, le jardin bénéficiera en plus d'un « éclairage d'ambiance » jusqu'en fin de soirée. ■