Spirou s'encre à l'ouest

Thierry Goussin

— 

Rebelote. En 2006, Yoann avait signé le premier numéro de « Spirou et Fantasio par ». Trois ans plus tard, c'est à nouveau un Nantais, Olivier Schwartz, qui s'empare de la collection parallèle. Le 7 mai prochain, le dessinateur publie Le groom vert-de-gris, un album scénarisé par Yann. Jusqu'ici, le dessinateur était surtout connu des plus jeunes pour les énigmes de son Inspecteur Bayard. Avec Spirou, il s'offre à quarante-six ans un passage à l'âge adulte en suivant les traces de ses maîtres graphiques, Jijé, André Franquin ou encore Yves Chaland. C'est pour ce dernier que Yann avait d'abord écrit Le Groom vert-de-gris.

Dans le même style ligne claire que ces illustres prédécesseurs, Olivier Schwartz a tracé son chemin pour s'approprier le personnage. A partir des découpages de Yann, il a travaillé au pinceau durant un an et demi pour aboutir à une aventure palpitante située dans l'univers sombre de l'Occupation. Il s'est rendu à Bruxelles en repérages pour le décor de l'histoire, s'est documenté sur la Seconde guerre mondiale. « Notre Spirou est dans une veine plus noire du fait de l'époque, mais il garde un côté enfantin que j'aime », indique le dessinateur. L'album est ainsi truffé de références au monde de la bande dessinée et du cinéma. Les deux complices se sont amusés à faire intervenir Milou, Quick et Flupke, Gabin ou de Funès. « On a essayé de se surprendre en permanence », acquiesce Olivier Schwartz, qui travaille déjà sur un nouveau projet avec Yann. Spirou, Fantasio et l'écureuil Spip ne vont quant à eux pas quitter la région. Yoann et Vehlmann ont en effet été choisis pour reprendre la série régulière et planchent sur le prochain album, qui devrait être prêt à l'automne.