Nantes : Une piscine métropolitaine aux normes olympiques verra le jour à Rezé

NATATION Très attendu, l’équipement composé de deux bassins sera livré vers 2026, le long de la route de Pornic

Frédéric Brenon
— 
La piscine Léo-Lagrange est actuellement la seule de l'agglomération nantaise à disposer d'un  bassin de 50 mètres.
La piscine Léo-Lagrange est actuellement la seule de l'agglomération nantaise à disposer d'un bassin de 50 mètres. — D.P. / 20 minutes

Evoquée depuis plusieurs d’années, une piscine​ olympique sera bel et bien construite à Rezé, au sein de la future ZAC Pirmil-Les Isles​, annonce Nantes métropole ce lundi. Ce sera l’une des délibérations importantes soumises au vote des élus du conseil métropolitain qui se réunira jeudi et vendredi. L’équipement couvert sera construit à l’angle du boulevard Schoelcher et de la route de Pornic, non loin du pont des Trois-Continents. Il devrait être livré « au début du mandat prochain », soit entre 2026 et 2028.

Très attendue, cette piscine abritera un bassin de 50 m et un bassin de 25 m, tous deux dotés de dix couloirs de nage. Elle n’accueillera pas de bassin aqualudique, de pataugeoire ou du toboggan puisqu’elle répondra prioritairement aux besoins des sportifs, notamment les nageurs de haut niveau (entraînements et compétitions).

Large amplitude horaire

« L’amplitude horaire d’ouverture permettra de recevoir tous les publics (clubs, scolaires, particuliers) dans les meilleures conditions », précise Nantes métropole. Une « attention particulière aux enjeux environnementaux » sera apportée dans la conception du bâtiment, ajoute la collectivité. Une concertation avec les structures de haut niveau de la natation sera bientôt lancée. La piscine pourra être desservie par les futures lignes 6 et 7 de tramway.

L’agglomération nantaise ne dispose à ce jour que d’un seul bassin de 50 m, au sein de la piscine Léo-Lagrange (Gloriette). Un deuxième bassin de 50 m, découvert celui-ci, va être créé à côté du stade Marcel-Saupin d’ici à 2024.