Nantes : Fermé depuis un an faute de médecins, le seul cabinet médical de Rezé-Château va rouvrir

SANTE Quatre jeunes médecins pourraient s'installer dans ce quartier prioritaire, d'ici au premier trimestre 2022, annonce la mairie ce jeudi

Julie Urbach
— 
Le cabinet médical du quartier Château, à Rezé, est fermé depuis octobre 2020
Le cabinet médical du quartier Château, à Rezé, est fermé depuis octobre 2020 — J. Urbach/ 20 Minutes
  • Après le départ soudain des praticiens du cabinet médical du Château, quelque 4.000 patients se sont retrouvés sans généraliste.
  • Ce jeudi, la mairie a annoncé que quatre médecins pourraient prochainement s'installer.

« Nous, on a pris ça comme une fatalité. Mais si ça bouge maintenant, c’est tant mieux. » Plus d’un an après la fermeture du seul cabinet médical du quartier Château, à Rezé, c’est une lueur d’espoir pour cette habitante. Ce jeudi, le maire de cette commune située au sud de Nantes et son équipe ont fait part de la bonne nouvelle. « Nous sommes en train de finaliser les modalités d’installation de quatre médecins, espérée pour le premier trimestre 2022, annonce Philippe Audubert, adjoint aux personnes âgées et à la santé. Il s’agit de jeunes médecins qui connaissent le quartier et qui ont la volonté de travailler ensemble. »

Un soulagement pour la mairie alors que le départ soudain des six praticiens, en octobre 2020, avait laissé quelque 4.000 patients sans médecin généraliste. Depuis, aucun remplaçant sérieux ne s’était manifesté pour venir exercer dans ce quartier prioritaire de Rezé, alors que la municipalité avait décidé d’investir. « On pensait qu’en rachetant le cabinet, en le rénovant, et en proposant des loyers attractifs, on arriverait à en attirer…, poursuit Philippe Audubert. Mais cela a été plus compliqué que prévu. » Un projet de maison de santé (où les médecins auraient été salariés par la ville) avait même été envisagé.

Plus de la moitié a retrouvé un médecin traitant

En attendant le retour de l’activité initiale (les locaux ont depuis abrité des opérations de vaccination et actuellement une équipe de soignants en psychiatrie), les patients ont dû s’organiser. Heureusement, avec 43 médecins sur la commune, Rezé serait plutôt bien dotée ce qui a permis à 60 % de l’ancienne patientèle du cabinet du Château de retrouver un médecin traitant, un peu plus loin de chez eux. « Au début, ça a quand même été la panique, indique une responsable de la pharmacie du Château. On a organisé des téléconsultations en pharmacie, renouvelé des ordonnances, pour essayer d’aider un maximum. Mais certains patients ont tout simplement abandonné les soins. »

Selon la coordinatrice santé recrutée récemment par la ville de Rezé, Justine Eude, le nombre de consultations par habitant et par an dans ce quartier reste inférieur au reste de la commune. « Les consultations chez les spécialistes, comme les dentistes ou les ophtalmos, le sont également », précise-t-elle. A ce sujet, la mairie indique que l’un des quatre nouveaux médecins aura une pratique de la gynécologie, ce qui répondra à un autre manque du quartier.