Nantes : Un incendie a touché les ateliers du centre de détention

PRISON Aucun blessé n’est à déplorer et la piste accidentelle est privilégiée

X. R.
— 
L'incendie s'est déclaré vers 21h au niveau des ateliers du centre de détention.
L'incendie s'est déclaré vers 21h au niveau des ateliers du centre de détention. — AFP

Un incendie s’est déclaré vendredi soir dans le centre de détention de Nantes, au nord de la ville sur le boulevard Albert-Einstein. Les pompiers sont rapidement intervenus sur place, mobilisant une dizaine de camions, soit environ quarante soldats du feu. La police et des véhicules du réseau d’électricité Enedis étaient également présents.



L’incendie s’est déclaré peu avant 21 heures dans les ateliers de cette prison de 510 places. Une heure et demie plus tard, une épaisse fumée se dégageait toujours du bâtiment. Mais le feu ne s’est pas étant étendu au-delà d’un local de stockage accolé au mur d’enceinte, selon un communiqué du SDIS. Les fumées n’ont pas touché les bâtiments d’hébergement, où les détenus sont restés confinés le temps de l’intervention.

Selon la préfecture, le local n’avait été utilisé depuis le matin. L’enquête est toujours en cours, mais la piste accidentelle est privilégiée. Le syndicat Force Ouvrière a indiqué, dans un tweet à 22h25, que « les personnels sur place sont en sécurité ». Aucun blessé n’est donc à déplorer.