Nantes : C'est quoi cette grue sur la Loire, près du périphérique ?

GROS TRAVAUX Une grue flotte sur la Loire depuis quelques jours, à Nantes. Cette plateforme est installée dans le cadre d'études du sol, pour de futurs travaux. 

P-A. A.
— 
La grue est installée au bord du périphérique de Nantes, sur la Loire.
La grue est installée au bord du périphérique de Nantes, sur la Loire. — DREAL PDL
  • L'aménagement du complexe de Bellevue a pour objectif de diminuer les bouchons sur ce secteur du périphérique.
  • Des forages ont débuté sur la Loire, pour éxaminer le sol. 

Voilà une vision qui pourrait interpeller plus d’un automobiliste : une grue sur la Loire. En effet, depuis quelques jours, une grue flotte sur le fleuve, au bord du périphérique de Nantes, tout près du pont de Bellevue.

Cet ouvrage, en place depuis le 11 octobre, sera présent pour une durée de trois mois. Cette plateforme est installée dans le cadre d’études préalables au projet d’aménagement du complexe de Bellevue sur le périphérique nantais. Afin d’améliorer les conditions de circulation sur ce secteur du périphérique, dans le sens nord-sud, un nouveau pont va être construit pour élargir la structure existante en y ajoutant trois voies.

La DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) des Pays-de-la-Loire, maître d’ouvrage de l’opération, prévoit donc un nouvel ouvrage de franchissement de la Loire. « Les piles en béton qui porteront les voies du futur pont seront réalisées dans l’alignement des piles existantes », explique la préfecture de Loire-Atlantique.

Une opération « particulière et complexe »

D’où la présence de cette grue sur la plateforme flottante, dont l’objectif est de réaliser des sondages dans la Loire, pour définir le type de fondation à prévoir. « Ce mode opératoire permet d’éviter les impacts sur la biodiversité et les espèces protégées en rive », indique la préfecture. Une opération décrite comme « particulière et complexe ».

Une concertation publique sur le futur ouvrage est prévue d’ici la fin de l’année. Des travaux attendus avec impatience, tout comme ceux qui ont débuté autour de la Porte de Gesvres. Ceux du pont de Bellevue ne sont pas près de commencer, il s’agit là d’une phase préalable, laissant ensuite la place à une concertation publique. Aucune date de fin de travaux n’est encore prévue. Il faudra vraisemblablement patienter au moins quatre années pour voir le pont élargi.