Total mis en examen pour la pollution

— 

Coup de pompe pour Total. Selon nos informations, la juge d'instruction Aline Bironneau aurait mis en examen le 12 mars le groupe pétrolier Total, dans le cadre de son enquête sur la pollution de l'estuaire de la Loire. La nouvelle a été annoncée hier à Saint-Nazaire aux avocats de la demi-douzaine de parties civiles, réunis pour la première fois depuis le début de l'instruction. « Cela démontre qu'il existe des indices graves et concordants qui présument de la culpabilité de Total », estime Me Jean-Pierre Mignard, l'un d'entre eux, qui défend les intérêts du conseil régional des Pays de la Loire. De son côté, la raffinerie Total de Donges a indiqué n'avoir « aucun commentaire » à faire sur cette mise en examen. Quelque 500 tonnes de fioul lourd s'étaient échappées accidentellement le 16 mars 2008 d'une de ses canalisations rouillées dans la Loire et sur ses berges. Depuis, des caméras thermiques ont été installées pour détecter toute présence anormale de chaleur. ■ G. F.