Les points de blocage se maintiennent sur le campus

— 

Alors que les étudiants en droit et en sciences ont repris les cours, ceux de lettres et sciences humaines ont voté, hier, la poursuite du blocage de leur université pour la huitième semaine consécutive. Le mouvement, qui réclame le retrait de la loi d'autonomie des universités, ne semble pas près de s'essouffler. « Tant que nous n'aurons rien obtenu du gouvernement, nous continuerons à lutter », confirme un étudiant en histoire. Même son de cloche du côté des professeurs, qui se sont également réunis hier. Une assemblée générale qui a réaffirmé le « respect du vote des étudiants et la poursuite du mouvement tant que le gouvernement ne [leur] proposera rien ». La reconduction du blocus sera discutée en assemblée générale mardi prochain. ■ A. N.