Nantes : Couvert de graffitis du sol au plafond, le premier « ruin bar » est ouvert

ETONNANT Cette ancienne brasserie de la place du Bouffay est transformée en une sorte de squat artistique jusqu’en 2022

Frédéric Brenon
— 
L'une des salles du Ruin bar de Nantes.
L'une des salles du Ruin bar de Nantes. — F.Brenon/20Minutes

« C’est franchement ravagé. Je ne connaissais pas le concept mais c’est très sympa », réagit Mathilde, cliente étonnée. Depuis la fin de semaine dernière, le premier « ruin bar » de Nantes à ouvert ses portes en lieu et place de l’ancien Peter Mc Cool (ex Octopus), à l’angle de la place du Bouffay. Un « ruin bar », c’est un bistrot aménagé dans un bâtiment en mutation et entièrement investi par des artistes, à l’image de ce qui se pratique dans certains établissements alternatifs de Budapest ou de Berlin.

Au premier étage du Ruin bar de Nantes.
Au premier étage du Ruin bar de Nantes. - F.Brenon/20Minutes

Une dizaine de graffeurs se sont donc emparés du lieu fin septembre à la demande des nouveaux propriétaires. Et voilà le résultat : des couleurs vives, des fresques, des lettres, des tags… Du sol au plafond, jusque sur le mobilier, les supports de ventilation, les tuyaux ou les équipements de stores.

« Bousculer les habitudes »

« Les graffeurs ont travaillé quatre jours sur place, raconte François, le manager du Ruin bar. Ils ont eu une grande latitude pour proposer plein de choses et se faire plaisir. Les premiers retours des clients sont très positifs. Ils regardent, se déplacent, partagent des photos… Personne ne reste indifférent. »

A l'intérieur du Ruin bar Bouffay, à Nantes.
A l'intérieur du Ruin bar Bouffay, à Nantes. - F.Brenon/20Minutes

Le lieu, qui n’est pas sans rappeler la Villa ocupada du Voyage à Nantes 2014, n’a toutefois pas vocation à rester éternellement à l’état de squat artistique. En février, des travaux de grande envergure doivent débuter. « L’objectif est de refaire une belle brasserie de centre-ville, explique François. La distribution des locaux sera entièrement modifiée. Mais en attendant les autorisations nécessaires, celles de l’architecte des Bâtiments de France notamment, les propriétaires ont eu l’idée de réaliser ce "ruin bar" éphémère. Le but était de bousculer les habitudes. Et on peut dire qu’on ne s’est pas trompé. »

La nouvelle brasserie ouvrira au printemps 2022. D’ici là, le Ruin bar Bouffay est ouvert du mercredi au samedi, de 15h à 2h.