Airbus : Une nouvelle filiale dédiée à l’assemblage avec Stelia à Nantes et Saint-Nazaire

AERONAUTIQUE La nouvelle entité Airbus Atlantic sera consacrée aux activités d'assemblage des structures d'avions

F.B. avec AFP
— 
L'énorme usine Airbus de Bouguenais, près de Nantes (illustration).
L'énorme usine Airbus de Bouguenais, près de Nantes (illustration). — S.Salom-Gomis/Sipa

Une nouvelle identité pour les sites Airbus de Loire-Atlantique et pour Stelia Aerospace. Airbus a annoncé le lancement en janvier prochain d’une nouvelle filiale, Airbus Atlantic, rassemblant ses activités d’assemblage de structures d’avions, soit le fuselage, les ailes ou encore les supports de moteurs, qui sera forte de 12.000 salariés.

« Le projet de transformation de l’organisation industrielle d'Airbus dans le domaine des aérostructures, annoncé en avril dernier avec pour objectif de répondre aux grands défis de l’aéronautique, suit son cours », indique le constructeur européen dans un communiqué.

Il souligne que le projet a franchi « une nouvelle étape avec l’annonce du nom de la nouvelle entreprise d’assemblage d’aérostructures basée en France et qui rassemblera les forces, moyens et compétences des sites Airbus de Nantes et Saint-Nazaire, les fonctions centrales associées à ces activités, et de Stelia Aerospace ». Les usines Stelia de Saint-Nazaire et de Rochefort sont, notamment, concernées.

Une force de 12.000 employés dans le monde

Cette nouvelle entité, Airbus Atlantic, sera une filiale à 100 % d’Airbus, « bénéficiera d’une empreinte industrielle mondiale et rassemblera quelque 12.000 employés dans cinq pays et trois continents ».

Opérationnel à compter du 1er janvier 2022, Airbus Atlantic « aura pour ambition de s’appuyer sur une forte agilité, cohérence et compétitivité afin de s’imposer comme un champion des aérostructures de dimension internationale, au service d’Airbus et d’une industrie aéronautique performante, plus forte et durable ».