Nantes : La piste de roller du Voyage à Nantes va finalement être conservée (et le castor aussi)

ART URBAIN Initialement prévue pour être éphémère, l'étonnante piste circulaire aménagée cet été place Graslin sera réinstallée sur l'île de Nantes. Une autre œuvre fera aussi son retour

Frédéric Brenon
— 
La piste de roller vue depuis les marches du théâtre Graslin.
La piste de roller vue depuis les marches du théâtre Graslin. — F.Brenon/20Minutes
  • Lancée début juillet, l'édition 2021 du Voyage à Nantes s'est achevée dimanche soir.
  • Les œuvres présentées sur l'espace public sont déjà en cours de démontage.
  • Deux d'entre elles seront toutefois pérennisées.

L’édition 2021 du Voyage à Nantes s’est achevée dimanche sur un bilan globalement positif : une fréquentation en hausse de 20 % par rapport à 2020, « mais qui demeure inférieure de 11 % à 2019, année record pour l’événement », annoncent les organisateurs. Les sites les plus plébiscités ont été, sans grande surprise, le concours du parfum au château des ducs de Bretagne, le bateau échoué place Royale, et la piste de roller installée place Graslin. Et si le navire conçu par l’artiste Ugo Schiavi sera définitivement démonté (le démantèlement a déjà commencé), ce ne sera finalement pas le cas de la piste de roller.

Compte tenu de son succès, l’anneau de 38 m de diamètre conçu par l'agence d'architecture nantaise Titan sera retiré de la place Graslin pour être repositionné « dans un nouveau quartier », fait savoir Jean Blaise, patron du Voyage à Nantes. Il s’agira a priori de l’île de Nantes. Des discussions sont en cours avec la société d’aménagement de l’île (Samoa) pour une installation à proximité du Hangar à bananes. « On y pensait avant l’événement mais nous attendions de voir quelles seraient les réactions du public. Or on voit qu’il y a une attente des pratiquants de roller pour le maintien de cette piste », explique Jean Blaise.

La piste de roller de la place Graslin attire de nombreux enfants.
La piste de roller de la place Graslin attire de nombreux enfants. - F.Brenon/20Minutes

Le castor sera de retour, pas le toboggan

Une autre œuvre présentée cet été sera également pérennisée : le castor en bronze debout sur son tronc d’arbre, visible sur la Porte Sauvetout, près de la Tour Bretagne. Réalisée par l’artiste Laurent Le Deunff, cette statue, baptisée Un castor sur un arbre couché, sera à « redécouvrir sur un autre site du centre-ville », en accord avec l’artiste. « Il sera positionné en hauteur, pour être mieux apprécié et à l’abri des tentations, indique Jean Blaise. Mais on n’a pas encore déterminé l’endroit. »

Un castor en bronze est à découvrir porte Sauvetout à Nantes
Un castor en bronze est à découvrir porte Sauvetout à Nantes - J. Urbach/ 20 Minutes

Toutes deux feront leur réapparition « avant l’été prochain ». Quant au toboggan permettant de glisser depuis les remparts du château des ducs de Bretagne, il sera définitivement démonté à partir de lundi prochain. Son accès est déjà fermé. L’accord avec les autorités prévoyait que cette installation ne reste pas plus de cinq ans accrochée au monument historique qu’est le château.