Nantes : Les cantines scolaires passent à deux repas végétariens par semaine

ECOLE Quelque 15.000 repas sont servis quotidiennement dans les écoles nantaises

J.U.
— 
Illustration d'une cantine scolaire
Illustration d'une cantine scolaire — Romain Perrocheau AFP

Sauce bolognaise végétale, curry de pois chiches bio, chili de légumes… D’ici à quelques jours, voilà ce que les écoliers nantais retrouveront de plus en plus fréquemment dans leurs assiettes. La mairie (PS) de Nantes a en effet décidé de proposer, à partir de la rentrée de septembre, deux menus végétariens par semaine. Jusqu’alors, les 88 restaurants scolaires n’en proposaient qu’un, en plus du repas sans viande (avec poisson ou œufs) hebdomadaire.

Une mesure qui va donc plus loin que la loi Egalim, dont l’expérimentation de proposer une fois par semaine aux élèves un menu végétarien a été prolongée (et non pérennisée) pour encore deux ans. A Nantes, la question devrait cependant avancer plus vite puisque la maire Johanna Rolland s’est engagée pendant sa campagne à ce que tous les enfants puissent avoir tous les jours le choix entre deux menus, dont un végétarien, d’ici à la fin du mandat.

Produits bio et compostage

Par ailleurs, afin d’améliorer la qualité des 15.000 repas servis par jour, la ville de Nantes annonce avoir atteint la proportion de 28 % de produits issus de l’agriculture biologique (objectif : 75 % de produits bio et locaux d’ici à 2026). La mairie annonce aussi continuer ses essais pour troquer les contenants en plastique contre de l’inox. Enfin, la collecte et le compostage des déchets alimentaires est en test dans une vingtaine d’écoles.