Prise de tête entre anars et syndicats

— 

Près de 1 600 enseignants et élèves ont défilé dans le centre-ville, hier en fin d'après-midi, contre les réformes de Xavier Darcos et Valérie Pécresse. Le cortège, parti de la place du Commerce, a eu du mal à se mettre en route, l'intersyndicale et quelques militants anarchistes se disputant la tête de la manifestation. « Si c'est la même chose pour la manif du 19 mars, on prévoira notre service d'ordre », peste un militant syndical. Le cortège a finalement rejoint le comité de soutien à Sami Benméziane, à la préfecture. ■ A. N.