Nantes : Avant sa transformation, le bâtiment controversé Cap 44 cherche à se « dynamiser »

URBANISME Un appels à projets en art urbain vient d'être lancé pour rendre l'immeuble plus attractif

Julie Urbach

— 

Le bâtiment Cap 44 en bord de Loire à Nantes.
Le bâtiment Cap 44 en bord de Loire à Nantes. — F.Brenon/20Minutes

Il est très massif, pas super beau, et gâche la vue sur la Loire quand on se promène au Jardin extraordinaire, quartier du bas Chantenay à Nantes. Alors que ses détracteurs voudraient le voir rasé, l’imposant bâtiment Cap 44 attend sa transformation qui devrait démarrer en 2023.

Mais avant qu’il ne devienne « un grand lieu dédié aux imaginaires », en abritant notamment le nouveau musée Jules Verne, l’immeuble de 63 mètres de long et de 25 de haut cherche à se refaire une petite beauté.

Faire venir le public sous le porche

Un appel à projets en art urbain, d’un budget de 25.000 euros, vient d’être lancé par Nantes métropole aménagement dans le but de décorer toute la partie basse du bâtiment, peu accueillante. Murs sous le porche, poteaux, plafond, sol… l’artiste retenu y réalisera au mois d’octobre une « œuvre éphémère » qui restera visible pendant environ deux ans.

La ville espère ainsi réconcilier le public avec le bâtiment, sauvegardé grâce à sa fameuse structure en béton armé réalisée selon le procédé Hennebique. Elle souhaite « dynamiser le lieu » et « amener le public à emprunter ce passage sous le porche, parfois occupé et dégradé, et à cheminer vers les autres sites du quartier ». Le challenge lancé aux artistes est de taille : « Rendre ce site esthétique et attractif » ! Il est possible de candidater jusqu’au 30 août.