Nantes : Une œuvre du Voyage à Nantes vandalisée

INCIDENT Le buste de Neptune, installé sur les bords de Loire, sera réinstallé « dès que possible à sa place initiale »

J.U.
— 
Le buste de Neptune d'Ugo Schiavi, le 2 juillet 2021, au premier jour de son installation
Le buste de Neptune d'Ugo Schiavi, le 2 juillet 2021, au premier jour de son installation — J. Urbach/ 20 Minutes

Les visiteurs qui ont fait le parcours du Voyage à Nantes ce week-end n’ont pas pu l’apercevoir. Le buste de Neptune, installé depuis dix jours sur les bords de Loire au niveau de la passerelle Schoelcher, a été retiré en fin de semaine dernière.

Cette œuvre d’Ugo Schiavi (seconde partie du bateau échoué sur la fontaine de la place Royale) a en fait été vandalisée jeudi, indique le Voyage à Nantes ce lundi. Les restes de la sculpture ont été évacués, et l’œuvre sera réinstallée « dès que possible à sa place initiale », assure-t-on.

Affichage sauvage et banderole

« Cet acte de vandalisme, non revendiqué, a été commis concomitamment à de l’affichage sauvage sur le panneau de signalétique du Voyage à Nantes destiné à identifier et à expliquer l’œuvre, ainsi qu’à l’installation d’une banderole par le mouvement Youth for Climate France sur le navire échoué place Royale », poursuit le Voyage à Nantes, sans donner davantage de précision.

Ce buste, qui se couvrait et se découvrait selon les marées, avait été imaginé comme une figure de proue décrochée de l’impressionnante épave. Il est inspiré d’une sculpture de la fontaine, que la coque du bateau de commerce, fragmenté et rouillé, est venue faire disparaître.