Nantes accueille la « plus importante manifestation de makers en France » ce week-end

EVENEMENT Nantes Maker Campus se déroule jusqu’à dimanche autour des Machines de l’île

Julie Urbach
— 
Inventions, déambulations, machines en tous genres au programme de la 5e édition de la Nantes Maker Campus
Inventions, déambulations, machines en tous genres au programme de la 5e édition de la Nantes Maker Campus — CLACK Chama Chereau LVAN
  • Quelque 400 inventeurs, bricoleurs et artistes débarquent en ville avec leurs curiosités pour le Nantes Maker Campus.
  • Plusieurs milliers de personnes sont attendues à cette « grande fête de la science ».

C’est devenu « la plus importante manifestation de makers en France ». De vendredi à dimanche, quelque 400 inventeurs, bricoleurs et artistes débarquent avec leurs curiosités sous les Nefs et sur le parvis des Machines pour la 5e édition de Nantes Maker Campus. Plusieurs milliers de personnes sont attendues pour assister à la déambulation d’étranges hommes canettes venus d’Afrique, monter à bord d’un poétique carrousel d’automates entièrement fabriqué à la main, ou encore découvrir une drôle de discipline artistique : le beerpainting, qui consiste à peindre de grandes toiles avec des goulots de bouteilles de bières.

Première manifestation autorisée sur le site, alors que le mouvement a encore pris de l’ampleur pendant la crise sanitaire, « ce sera l’une des plus belles programmations du festival, indique Pierre Orefice, directeur des Machines. Il y a une nouvelle génération de makers qui perce, des personnes souvent très jeunes, qui ne viennent pas de grandes universités car ce n’est pas forcément dans les filières classiques où naissent les plus grandes innovations. »

Diverses expériences sensorielles

Le public rencontrera aussi, et pour la première fois, le Grand Héron du futur Arbre du même nom, qui a été construit ces derniers mois dans l’atelier de la Machine. L’oiseau mécanique de 16 mètres d’envergure commencera ses tests aux yeux de tous. Un peu plus loin, dans une boîte noire, les visiteurs pourront aussi se livrer à diverses expériences sensorielles comme assister à un concert de robots musiciens ou découvrir cette installation lumineuse et sonore, éclairée par un stroboscope, qui utilise l’eau comme un matériau de sculpture.

L’entrée à cette « grande fête de la science », qui vise un public familial, est libre. Mais il faudra payer pour accéder à l’intégralité des exposants (plein tarif : 10 euros, jauge de 1.000 personnes dans le village).