Nantes : Avant de monter sur l'Arbre, le grand Héron va commencer ses tests en public

MACHINES DE L'ILE Pièce maîtresse du futur Arbre aux hérons, l'oiseau mécanique sera bientôt visible et pour tout l'été

J.U.

— 

Les nacelles du Héron sont déjà de sortie sur le parvis des Machines
Les nacelles du Héron sont déjà de sortie sur le parvis des Machines — J. Urbach/ 20 Minutes

L’imposant bras mécanique et les quatre nacelles sont déjà bien visibles à côté des Nefs des Machines de l’île à Nantes. D’ici à quelques jours, ils entreront en action guidés par le grand Héron, qui sortira à son tour de l’atelier de la compagnie La Machine.

Pendant tout l’été, et notamment lors du Nantes Maker Campus (du 2 au 4 juillet), c’est là que les curieux pourront assister à la naissance de cette pièce maîtresse du grand projet d' Arbre aux Hérons. L’oiseau mécanique, de 16 mètres d’envergure et de 18 tonnes, sera en fait soumis à toute une série de tests, indispensables pour lancer la construction de la suite de la structure.

Le public ne pourra pas embarquer

« Le Héron battra des ailes, bougera le cou, mais volera très doucement : il mettra plus d’une minute pour faire un tour, prévient Pierre Orefice, directeur des Machines de l’île. L’installation sera bourrée de capteurs pour valider tous les calculs de la structure de l'Arbre. Il faut savoir comment elle sera influencée par le mouvement. » Cet été, pas question donc pour les visiteurs de monter dans les nacelles ni sur le dos de l’animal, qui pourront transporter à l’avenir 18 passagers. « Ce ne sera pas un spectacle mais une occasion de le voir en mouvement, poursuit Pierre Orefice. C’est une étape très importante pour le projet. »

A terme et pour rappel, le grand Héron sera installé à 32 mètres de haut, à la cime du futur Arbre. La structure doit prendre place au cœur du Jardin extraordinaire d’ici à quelques années.