Nantes lance un drôle de vote pour élire le parfum de la ville

ODEUR Le vainqueur, un parfum mixte à porter sur la peau et qui sera appelé « Voyage à Nantes », sera ensuite produit à 10.000 exemplaires

Julie Urbach

— 

Nantes lance un vote pour élire le futur parfum de la ville
Nantes lance un vote pour élire le futur parfum de la ville — J. Urbach/ 20 Minutes
  • A partir de samedi, les visiteurs du château de Nantes pourront élire le parfum qui représente au mieux la ville.
  • Il s'agira de départager, à l'aveugle, les créations de trois parfumeurs professionnels.
  • Le flacon sera ensuite disponible aux alentours de la mi-novembre, au prix de 45 euros.

Une bonne raison d’enlever son masque pendant quelques minutes. A partir de samedi et pendant deux mois, les visiteurs du château des ducs, à Nantes, pourront se livrer à une expérience vraiment particulière. Plongés dans l’obscurité, dans une petite salle accessible gratuitement depuis les remparts, ils auront pour mission de départager à l’aveugle les trois parfums imaginés pour « représenter au mieux la ville de Nantes et sa personnalité ».

Après avoir passé les bâtonnets numérotés devant leur nez, ils voteront pour leur senteur préférée grâce à une bille remise à l’entrée. Le parfum vainqueur sera révélé fin août, après probablement des dizaines de milliers de participations à ce vote insolite. Ensuite, quelque 10.000 flacons de ce parfum mixte, à porter sur la peau, seront fabriqués par la maison Art & Parfum, basée à Grasse. Ils seront disponibles à la mi-novembre, dans certains commerces nantais, au prix de 45 euros.

A « 20 Minutes », on a déjà voté

Selon le Voyage à Nantes, qui a lancé cette drôle d’initiative il y a maintenant deux ans, l’opération est davantage artistique que marketing. « Nous voulions montrer que le parfum est aussi un art, qui peut lui aussi interpréter notre ville, explique Jean Blaise, le directeur. Nantes est vivante et changeante, comme une personne, elle a donc elle aussi ses odeurs… » Pendant deux jours, en janvier 2020, trois « nez », comme on dit dans le jargon, ont donc eu la mission d’élaborer chacun un parfum inspiré de leur découverte de la ville, tout en évitant les clichés « muguet », « muscadet » ou « petit beurre ».

Guidée « par l’idée de la nature dans la ville », Mélanie Roux a imaginé une fragrance aux touches florales, iodées, avec des « notes enveloppantes ». Marc-Antoine Corticchiato, lui, a interrogé « la dualité permanente » de la cité des Ducs avec un mélange du végétal et de l’urbain. « J’ai essayé d’être simple avec trois gros symboles, rapporte quant à lui Bertrand Duchaufour. J’ai choisi le magnolia, le gâteau nantais pour le côté gourmand et le bois, en référence aux Machines de l’île. »

Le flacon de l'un des trois parfums candidats.
Le flacon de l'un des trois parfums candidats. - J.Urbach/20Minutes

A 20 Minutes, on s’est prêté au jeu ce jeudi midi sans savoir non plus quels parfums se cache derrière les numéros 1, 2 et 3. Tout ce que l’on peut vous dire, c’est que l’on a un peu hésité avant de finalement choisir le dernier, pour son odeur délicate, agréable et plutôt complexe. En attendant de connaître le résultat, on a aussi pu découvrir le flacon du futur parfum « Voyage à Nantes », qui a l’originalité de ne pas se poser à la verticale. « Il évoque la Loire, la pluie, l’océan, expliquent ses concepteurs de l’atelier Polyhèdre. On retrouve les reflets, l’eau qui monte et qui descend. »