Nantes : Des musiciens de la Folle journée donnent des concerts surprises dans le tram

MUSIQUE Pour le lancement du festival, ce vendredi, quatre guitaristes se sont produits dans les rames du tramway nantais

J.U.
— 
Quatre guitaristes se produisent dans le tram à Nantes, le 28 mai 2021
Quatre guitaristes se produisent dans le tram à Nantes, le 28 mai 2021 — J. Urbach/ 20 Minutes

De quoi égayer un peu son voyage. Ce vendredi matin, jusqu’à 13 heures, certains passagers du tramway nantais ont eu la surprise de pouvoir assister à un concert gratuit pendant leur trajet. A l’occasion du lancement de la Folle journée, qui se déroule tout le week-end dans un format réduit, des guitaristes ont été invités par la TAN et le festival à se produire dans les rames des trois lignes, toute la matinée.

« Ça fait du bien d’entendre de la musique, réagit, étonnée, une retraitée. En plus, ils se débrouillent bien ! » Installés dans un carré, les quatre étudiants en musique du Pont supérieur enchaînent les airs à la guitare classique. Même s’il n’est pas si facile de se faire entendre entre les bruits de portes, l’annonce des stations, ou des voyageurs qui entrent et sortent, sans parfois faire attention ! « C’est très différent d’une salle de spectacle, confirment Arthur, Benjamin, Bastien et Andres. On a travaillé en prenant en compte tous ces facteurs. Il faut adapter notre son et l’écoute entre nous. »

Malgré ces contraintes, ajoutée à celle du manque d’espace, la magie opère à certaines stations. Sur la ligne 2, une petite fille garde les yeux écarquillés pendant tout le trajet. Debout en haut des marches, un couple profite aussi, « en attendant de pouvoir retourner aux concerts. » « L’objectif est de faire résonner la musique en ville, expliquent La Folle journée et la Semitan, pour qui l’opération était une première. Montrer que la culture est là, que c’est reparti ! »