Nantes : A partir de samedi, il sera interdit de fumer dans cinq espaces verts de la ville

TABAGISME A partir de samedi, le Jardin extraordinaire ou encore au parc de la Noë Mitrie deviennent des espaces sans tabac

J.U.

— 

Le Jardin extraordinaire aménagé dans la carrières Miséry à Nantes
Le Jardin extraordinaire aménagé dans la carrières Miséry à Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

Il faudra allumer sa cigarette ailleurs. A partir de samedi, la ville de Nantes va expérimenter la démarche « Espace sans tabac », déjà adoptée par d'autres villes en France. En concertation avec la Ligue contre le cancer, elle a défini cinq espaces verts où il sera interdit de fumer. Le plus emblématique de ces sites est sans doute le Jardin extraordinaire. Le parc de la Noë Mitrie (quartier Doulon), le square de l’Amiral Halgan (en face de la mairie), la station gourmande de Nantes-Nord et la totalité de l’aire de jeux du Clos Toreau complètent la liste.

Concrètement, il ne sera donc pas possible de fumer dans ces lieux, que ce soit une cigarette classique ou une électronique. Des animations de sensibilisation seront régulièrement organisées et les agents municipaux (dont les policiers) veilleront au respect des règles. Pour autant, aucune verbalisation n’est prévue, précise la mairie, qui explique vouloir faire preuve de « pédagogie ».

« Dénormaliser le tabagisme »

L’objectif de cette expérimentation, qui doit durer un an avant son possible élargissement, est notamment de « dénormaliser le tabagisme » ou encore de « réduire l’initiation au tabagisme des jeunes ». L’enjeu est aussi environnemental puisqu’en 2019, « 240.000 mégots » avaient été ramassés en quelques heures dans les rues de Nantes.