Ecogine.org ou comment faire une B.A. en utilisant Google

— 

Lancé en catimini il y a dix-huit mois, il vient de dépasser les 600 000 visites. Trois étudiants de l'école d'ingénieurs Polytech'Nantes ont lancé « un moteur de recherche écologique », qui reverse pour chaque requête de l'argent à des associations environnementales (WWF, Ligue de protection des oiseaux...).

Ecogine.org (pour Ecological Search Engine) utilise les services de Google auquel il est lié par un partenariat. La multinationale rémunère l'association Ecogine pour les internautes ainsi rabattus. En moyenne, chaque recherche rapporte 0,30 centime d'euro. Un geste en faveur de l'environnement qui ne coûte donc rien, mais qui peut rapporter gros compte tenu de l'usage quotidien des moteurs de recherche.

« Nos chiffres sont bons, avec un taux de fidélisation très élevé, mais il faut aujourd'hui faire plus », explique Jean-Baptiste Demolder, 23 ans, l'un des trois étudiants à l'origine du projet, qui va lancer une campagne de communication autour d'Ecogine.org. Pour booster la fréquentation du site (4 000 recherches par jour actuellement), lui et ses deux amis comptent aussi sur les photos haute définition en fond d'écran, librement téléchargeables. Au total, près de 1 300 euros ont ainsi pu être reversés aux associations environnementales. ■ G. F.