Déconfinement à Nantes : Haut-lieu de la fête, le Hangar à Bananes reprend vie, avec de nouvelles habitudes

TOUS EN TERRASSE Depuis mercredi, le Hangar à Bananes, sur la pointe de l’île de Nantes, a retrouvé un peu d’animation

Julie Urbach
— 
La réouverture des terrasses au Hangar à Bananes à Nantes, mercredi 19 mai 2021
La réouverture des terrasses au Hangar à Bananes à Nantes, mercredi 19 mai 2021 — J. Urbach/ 20 Minutes
  • Les terrasses du Hangar à Bananes espèrent continuer de faire le plein, après une première soirée de grosse affluence.
  • Gestes barrières, fermeture à 21h, établissements encore fermés… Commerçants et clients doivent se réadapter.

Ils croisent les doigts pour que le soleil continue de briller un peu, surtout pendant ce long week-end de Pentecôte. Car depuis mercredi, la météo plutôt clémente, associée à une folle envie des Nantais de se retrouver autour d’un verre, fait les affaires des bars nantais. Et notamment au Hangar à Bananes, haut lieu de la fête, où l’on se prépare à ce que la grosse affluence de la première soirée monte encore en puissance, notamment samedi et dimanche. « Si ça continue comme ça, on sera plein dès le midi et jusqu’au couvre-feu, se réjouit Pauline, responsable du Canaille Café. On est ravis de revoir le monde sur le quai, la terrasse blindée… Les clients sont cool, c’est bon enfant, même s’il faut parfois faire un peu la police au sujet des gestes barrières ! »

Car si les bars et restos du Hangar ont pu rouvrir leurs terrasses, l’ambiance est évidemment bien différente qu’en temps normal. Pas plus de six par table, port du masque quand on ne consomme pas… pas facile de prendre ces nouvelles habitudes. Et notamment celle de fermer boutique à 21h, heure à laquelle la fête ne bat en général même pas encore son plein ! « Dire aux gens de rentrer chez eux aussi tôt, ça fait vraiment bizarre mais ils comprennent, confirme-t-on au  Ferrailleur. La réouverture nous fait beaucoup de bien, mais on a évidemment hâte d’être en juin, pour le couvre-feu plus tardif et le lancement de nos concerts gratuits en plein air. En intérieur, c’est pour l’instant inenvisageable. »

Le Hangar pas totalement réveillé

Qu’importe les contraintes, les clients, eux, comptent bien profiter sans attendre. Mercredi à l’heure de l’apéro, le quai a vu défiler des milliers de clients, à tel point qu’il était difficile de trouver une place. Installés sur des chaises longues de la Cantine du Voyage, prise d’assaut pour sa réouverture estivale, ces quatre copains trinquent à la fin des examens, dans un brouhaha le plus total. « Ça fait tellement plaisir de revoir ces endroits pleins, lance Lou-Aven, 21 ans, étudiante en commerce. Avant le confinement, on venait là toutes les semaines, puis tout est devenu mort d’un coup… » Si ces étudiants confient avoir fait plusieurs soirées dans des appartements, ces premières gorgées de bière en terrasse ont un autre goût. « C’est quand même plus agréable quand c’est permis, sourit la petite bande. On se sent enfin un peu libres de nos mouvements ! »

La réouverture des terrasses au Hangar à Bananes à Nantes, mercredi 19 mai 2021
La réouverture des terrasses au Hangar à Bananes à Nantes, mercredi 19 mai 2021 - J. Urbach/ 20 Minutes

Non loin de là, l’ambiance est moins festive au Warehouse, la plus grosse discothèque de l’Ouest, qui affiche toujours porte close alors que la date de réouverture des boîtes de nuit n’est pas encore connue. Car le Hangar à Bananes est loin de s’être complètement réveillé. Le long du quai, si la HAB Galerie proposera sa nouvelle expo dès samedi, les lumières resteront encore éteintes au Théâtre 100 noms. « Il n’aurait pas été sage de remettre en marche une machine aussi lourde pour une jauge de 35 %, et pour quelques semaines seulement, explique David Carnel, le chargé de communication. Mais nous donnons rendez-vous au public à la rentrée, avec une nouvelle programmation très riche. Nous avons hâte de retrouver cette ferveur. »