Nantes : Une piste de roller, un castor et un bateau échoué parmi les nouveautés du Voyage à Nantes

CULTURE Le Voyage à Nantes dévoile les nouvelles œuvres qui feront l’attrait de son événement estival, celui du dixième anniversaire

Frédéric Brenon

— 

Esquisse de la grande piste de roller prévue place Graslin en juillet-août 2021.
Esquisse de la grande piste de roller prévue place Graslin en juillet-août 2021. — Titan/Poltred
  • L’événement estival du Voyage à Nantes se déroulera du 3 juillet au 12 septembre.
  • Le but est de valoriser le patrimoine culturel nantais en l’agrémentant d’œuvres d’art contemporain à découvrir gratuitement sur l’espace public.

Il aura lieu du 3 juillet au 12 septembre et fêtera ses 10 ans ! Le Voyage à Nantes a dévoilé ce lundi la programmation de son événement estival. Une soixantaine d’étapes sont proposées le long de la ligne verte peinte au sol et, comme chaque année, les nouveautés les plus spectaculaires sont à retrouver sur les grandes artères de la ville.

Après l'énorme succès de la cascade aménagée par l’artiste Stéphane Thidet l’an passé, c’est une autre proposition monumentale qui s’invitera pour deux mois place Graslin. Une piste ronde de roller (38 m de diamètre) sera installée au centre de la place. Conçue par l’agence Titan, elle pourra être « librement utilisée par les adeptes de patin à roulettes et de roller » (mais pas par les skates et trottinettes). Elle sera entourée d’un anneau et de marches permettant au public de s’asseoir en profitant du spectacle. La circulation sera suspendue pour l’occasion, la fontaine sera également recouverte.

Maquette du Naufrage de Neptune, prévu place Royale durant l'été 2021.
Maquette du Naufrage de Neptune, prévu place Royale durant l'été 2021. - UGO SCHIAVI/JEAN-DOMINIQUE BILLAUD / LVAN

Place Royale, l’ambiance sera davantage contemplative puisque c’est un « naufrage de bateau » qui sera représenté sur la fontaine. « Ce bateau échoué suintera de toutes parts puisque la fontaine continuera à fonctionner », explique le Voyage à Nantes. La création, signée du sculpteur Ugo Schiavi, spécialiste du détournement, sera « assez impressionnante » avec ses 17 m de long et ses 7,50 m de haut. Elle sera complétée par un buste du dieu Neptune, à découvrir sur une berge proche de la passerelle Schoelcher, « comme s’il avait été expulsé lors du naufrage ».

Tramways relookés, personnages fantaisistes, odeurs…

Près de la tour Bretagne, le long de la ligne 3 de tramway, l’artiste Laurent Le Deunff s’emparera du vestige de la Porte Sauvetout. Cette ancienne tour d’enceinte médiévale datant du XIIIe siècle sera surmontée par un improbable castor en bronze, lui-même perché sur un véritable tronc d’arbre.

L'oeuvre
L'oeuvre "Un castor sur un arbre couché" - L.Le Deunff/P. Piron/M. Argyroglo

Dans le reste de la ville, le public pourra aussi découvrir une surprenante œuvre textile habillant le passage Sainte-Croix, trois personnages monumentaux et fantaisistes dans le Jardin des plantes, des tramways relookés sur les lignes 1 et 2, ou encore des installations organiques et odorantes au Temple du goût. Sans oublier de nombreuses expositions adaptées à l’événement (Hab Galerie, château des ducs, musée d’arts, Lieu unique, muséum, médiathèque…).

Le vote du parfum aura bien lieu

Par ailleurs, après un report l’an dernier, le grand public sera enfin invité à voter pour le futur « parfum de Nantes », c’est-à-dire celui qui représente le mieux l’idée que l’on se fait de la Cité des ducs. A choisir parmi trois propositions de parfumeurs professionnels. Du 13 juin au 20 août au château des ducs de Bretagne. Le parfum élu sera commercialisé en fin d’année 2021. 

En 2020, compte tenu de l’épidémie de coronavirus, le Voyage à Nantes n’avait débuté qu’en août et s’était achevé fin septembre. Hormis ce décalage et des précautions sanitaires, l’événement s’était déroulé normalement. La fréquentation, pénalisée par le manque de touristes étrangers, avait toutefois été moindre que les années précédentes, malgré un regain de visiteurs français.