Coronavirus à Nantes : La fréquence de passage des trams et bus à nouveau réduite

TRANSPORTS Le réseau Semitan s'adapte aux nouvelles restrictions de déplacements et aux fermetures d'écoles annoncées par l'Etat

F.B.

— 

Un tramway de la ligne 1, station Cinquante-Otages, à Nantes.
Un tramway de la ligne 1, station Cinquante-Otages, à Nantes. — F.Brenon/20Minutes

A la suite des dernières annonces de l'Etat concernant les déplacements, les écoles et les commerces, la Semitan a décidé, en accord avec Nantes métropole, d'adapter son offre de transport. Depuis mardi, et jusqu'à nouvel ordre, les tramways et busways circuleront sur le rythme du « jour jaune ». Un niveau de service qu’on retrouve d’habitude pendant les vacances d’été et qui représente environ 70 % de l’offre « jours bleus » dans le calendrier commercial. En clair : les fréquences de passage sont réduites.

Par exemple, sur la ligne 1, la plus fréquentée, il faut compter, au mieux, un tramway toutes les quatre minutes. Sur la ligne 3, c’est plutôt un passage toutes les six à sept minutes. Le service appliqué le samedi sera celui du « jour violet ». Quant au dimanche c’est le « jour blanc » habituel.

Et les fins de service ?

La fin de service, qui avait déjà été abaissée ces derniers mois, reste à 0h30 pour les lignes de tramway et la ligne 4, et à 22 h 30 pour les lignes chronobus et la ligne 5. « Nous avons souhaité maintenir un niveau de service et des amplitudes horaires qui permettent aux salariés de tous les secteurs économiques et de santé, de pouvoir continuer de travailler et de se déplacer en transports en commun. Nous réévaluerons l’offre de transports en fonction des besoins en concertation avec Nantes métropole », précise Olivier Le Grontec, directeur de la Semitan.

Pour rappel, le port du masque est obligatoire dès 11 ans pour les voyageurs. Des distributeurs de gel hydroalcoolique se trouvent à bord des véhicules ou sur le quai des stations les plus fréquentées.