Coronavirus à Nantes : « Une profonde tristesse »… Le carnaval annulé pour la seconde année de suite

EVENEMENT Le carnaval, l'un des plus fréquenté de France, n'avais jamais été annulé deux années consécutives

Frédéric Brenon

— 

Le char «Destination jet lag», au carnaval de Nantes 2016.
Le char «Destination jet lag», au carnaval de Nantes 2016. — F.Brenon/20Minutes

C’était à prévoir. Le carnaval de Nantes, qui se déroule chaque année pendant une semaine entre fin mars et début avril, est annulé pour 2021, annonce l'association Nemo, organisatrice de l’événement. Une décision prise « face à la situation sanitaire actuelle et au risque de voir se développer dans les prochaines semaines les variants du Covid-19​ », explique-t-elle.

Le carnaval de Nantes avait déjà été annulé en 2020 en raison du coronavirus. « Jamais dans son histoire nous avions décidé de l’annulation de cette grande fête deux années de suite », avance l’organisation.

Une édition exceptionnelle en 2022 ?

Le carnaval est traditionnellement l’un des plus fréquentés de France (environ 100.000 spectateurs). Ses chars et grosses têtes sont entièrement confectionnés par des associations de carnavaliers bénévoles. « C’est une profonde tristesse qui traverse aujourd’hui tous les bénévoles qui s’investissent tant pour faire perdurer cette tradition ancestrale nantaise du Carnaval », confie Nemo.

L’organisation espère « pouvoir rapidement rouvrir les ateliers » pour préparer la prochaine édition dont le thème restera l’humour. Elle rêve d’une immense fête en 2022. « Nous souhaitons, pour que la fête de nos retrouvailles soit encore plus belle, associer toutes celles et tous ceux qui le désirent, pour faire un des plus beaux défilés que Nantes ait connu. Le défi est important, mais nous comptons sur vous. »