Nantes métropole insiste pour verser 3 millions d'euros aux commerces fermés

SOUTIEN La métropole rappelle qu'elle met à disposition une aide de 750 euros pour le loyer de novembre des commerces contraints à la fermeture

F.B.

— 

Un magasin de maroquinerie dans le centre-ville de Nantes (illustration.
Un magasin de maroquinerie dans le centre-ville de Nantes (illustration. — F.Brenon/20Minutes

Pas moins de 4.300 commerces de la métropole nantaise ont dû fermer leurs portes en raison du second confinement imposé par l’Etat. Les bars et restaurants n’ont d’ailleurs pas été autorisés à rouvrir depuis. Pour leur « venir en aide » et éviter des dépôts de bilan, Nantes métropole a décidé de soulager leur loyer de novembre. Une subvention de 750 euros, plafonnée au montant réel du loyer ou de la mensualité de prêt, est donc proposée à tous les commerçants contraints à une fermeture en novembre.

L’aide globale représenterait une dépense d’environ 3,5 millions d’euros. Mais, pour l’heure, seule la moitié des magasins éligibles ont déposé une demande. La métropole alerte donc les retardataires : ils ont jusqu’au 28 février pour postuler en ligne​ !

« Dommage de passer à côté »

« Le versement a été effectué cette semaine pour les premiers demandeurs. Pour les autres, il faut qu’ils se fassent connaître. C’est un coup de pouce non négligeable pour un petit commerce. Il serait dommage de passer à côté », insiste Gildas Salaün (PS), adjoint au maire de Nantes délégué aux commerces.

En parallèle, la ville de Nantes a annoncé en début de semaine qu’elle débloquait un million d’euros pour soutenir les acteurs culturels durement touchés par la crise. Une somme identique avait été allouée à la culture au printemps 2020.