L'industrie se fait du mouron

Guillaume Frouin

— 

Après les chiffres du chômage de l'Insee jeudi, la Banque de France a présenté les résultats de son enquête annuelle, menée auprès de 1 650 entreprises des Pays de la Loire. Le bilan de l'année 2008 s'avère correct, avec une « croissance modérée » des chiffres d'affaires dans les différents secteurs. A l'inverse, et sans surprise, les perspectives pour 2009 sont pour le moins « contrastées » : « favorables dans les services marchands et les transports, elles s'inscriraient en retrait pour les autres secteurs d'activité », note la Banque de France.

L'industrie a ainsi perdu 2,6 % de ses effectifs l'an passé, soit la plus grosse chute depuis dix ans. Exemple tout frais des difficultés du secteur : plus de 120 salariés de l'usine de stylos Waterman de Saint-Herblain vont être touchés par des mesures de chômage partiel jusqu'à la fin avril, a révélé vendredi la CGT. Le même syndicat appelle les chantiers navals STX de Saint-Nazaire à manifester ce matin pour exiger une indemnisation totale des mesures envisagées de chômage partiel. La CFDT appelle, elle, à « continuer les négociations ». « C'est à la direction de faire la démonstration de l'impossibilité d'indemniser à 100 % le chômage partiel. Aucun élément contraire n'a jusque-là été apporté », remarque-t-elle simplement. ■