Nantes : Les emprunts dans les médiathèques bientôt gratuits pour tous

LECTURE La gratuité sera effective au 1er mai, annonce la mairie de Nantes ce lundi

Frédéric Brenon

— 

La médiathèque centrale Jacques-Demy, quartier Gloriette à Nantes.
La médiathèque centrale Jacques-Demy, quartier Gloriette à Nantes. — Frederic Brenon / 20 Minutes

En marge de la présentation d’un plan de soutien aux acteurs culturels​ nantais, Johanna Rolland a annoncé ce lundi la mise en œuvre de la gratuité des bibliothèques et médiathèques nantaises à partir du 1er mai 2021. Il s’agit d’une promesse électorale qui sera accessible à l’ensemble des habitants de 24 communes de la métropole.

Concrètement, tous les emprunts de documents (livres, magazines, disques…) des quatre médiathèques (Jacques-Demy, Lisa-Bresner, Floresca-Guépin, Luce-Courville) et quatre bibliothèques de la ville de Nantes deviendront gratuits. L’inscription plein tarif coûte actuellement 12 euros par an pour les résidents et 24 euros pour les non-Nantais. La gratuité représentera un manque à gagner de 112.000 euros en année pleine pour la collectivité.

D’autres communes ont déjà franchi le pas

Plusieurs communes de la métropole étaient déjà passées à la gratuité des prêts depuis plusieurs années (Couëron, Bouguenais, Les Sorinières, Saint-Aignan-de-Grand-Lieu…). Leur nombre de lecteurs a sensiblement augmenté après la mesure.

Depuis le début de la crise sanitaire, la ville de Nantes a déjà constaté une « grande augmentation de la fréquentation des services documentaires et numériques de ses médiathèques ».