Nantes : C’est acté, un nouveau bus et un train permettront de rejoindre l’aéroport

TRANSPORTS L’objectif est d’améliorer l’accès à l’aéroport Nantes-Atlantique et ses abords

Julie Urbach

— 

La navette aéroport relie le centre-ville de Nantes à l'aérogare.
La navette aéroport relie le centre-ville de Nantes à l'aérogare. — F.Brenon/20Minutes
  • Un nouveau bus en site propre va rejoindre l’aéroport Nantes-Atlantique, aujourd’hui peu accessible.
  • Il sera aussi possible de s’y rendre en train TER, grâce à la création d’une halte ferroviaire à proximité.

Alors que les travaux de réaménagement de Nantes-Atlantique pourraient débuter en 2022, ça bouge aussi enfin au sujet de l’accessibilité de l'aéroport. La question, devenue une priorité après l’annonce de l’abandon du transfert à Notre-Dame-des-Landes, a été tranchée après des études, apprend-on ce vendredi. C’est l’option d’un bus et de la création d’une nouvelle halte ferroviaire, qui a donc été choisie. Le scénario d’un tramway, souvent présenté comme trop onéreux, n’a pas été retenu.

Concrètement, le projet prévoit « la création d’un bus à haut niveau de service [BHNS] entre la gare de Nantes et l’aéroport, via l’île de Nantes et la route de Pornic entre Rezé et Bouguenais, puis passant soit par le périphérique en site propre, soit par la création d’une nouvelle voirie spécifique pour le BHNS et les modes actifs entre le secteur de la Bouvre et l’aéroport », écrivent la métropole, la région Pays-de-la-Loire et l’Etat dans un communiqué commun. S’agira-t-il d’un busway, d’un chronobus, d’un autre type de bus ? Quel tarif pour les usagers, qui payent aujourd’hui 9 euros pour emprunter la navette aéroport pas toujours fiable et souvent bondée ? Ces précisions n’ont pas été données.

Un autre accès, en train

En plus, le projet prévoit un accès en train en aménageant une halte ferroviaire sur la ligne SNCF Nantes – Sainte-Pazanne, et qui sera desservie par le fameux bus. On ne sait pas encore précisément où cette gare sera construite, mais ce sera évidemment à proximité de l’aéroport alors que la voie ferrée existante passe déjà très près des pistes. D’ici à 2030, ce TER devrait passer toutes les trente minutes, pour un temps de parcours de 13 minutes depuis la gare de Nantes, indique la région.

Ni le calendrier ni l’enveloppe financière nécessaire à ce projet n’a encore été communiqué.