Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
CLIMATDeux portraits de Macron décrochés la veille de sa visite à Nantes

Nantes : Deux portraits de Macron décrochés la veille de sa visite

CLIMAT
Un groupe de militants écologistes s’est introduit à l’Institut régional d’administration puis à la mairie Nantes-Sud, mercredi, pour décrocher les portraits du président de la République
Julie Urbach

J.U.

Le président de la République y est attendu ce jeudi, en fin de matinée, pour y prononcer un discours sur l'égalité des chances. Mercredi, plusieurs militants écologistes du groupe nantais d’Action non-violente COP21 (GIGNV) se sont introduits au sein de l’Institut régional d’administration de Nantes pour tenter de dérober le portrait d’Emmanuel Macron. Les militants n’ont cependant pas pu repartir avec le cadre, « l’intervention du personnel de l’IRA a empêché la réquisition du portrait », relatent-ils.

Un peu plus tard dans la journée, l’opération est cette fois allée à son terme en mairie de Nantes-Sud. Les activistes ont entrepris la même manœuvre et se sont pris en photo devant le bâtiment avec le portrait ainsi qu’une banderole indiquant «Climat, réduisons les émissions, pas les ambitions. »

« Nous avons réquisitionné le portrait présidentiel car Emmanuel Macron n’a pas tenu sa promesse de reprendre sans filtre les 150 propositions de la convention citoyenne pour le climat. Nous rendrons le portrait quand le gouvernement prendra des mesures à la hauteur des enjeux et des objectifs de l’Accord de Paris, explique une porte-parole. Chaque dixième de degré compte, et l’inaction a des conséquences sur des millions de vies. Il est irresponsable de repousser le passage à l’action ! »

Sujets liés