Nantes : Une bombe de 500 kg découverte sur le chantier du futur CHU

VESTIGE Un large périmètre de sécurité a été temporairement établi. L’engin explosif a finalement été désamorcé

F.B.

— 

Le chantier de terrassement du futur CHU, sur l'île de Nantes, où a été trouvée la bombe.
Le chantier de terrassement du futur CHU, sur l'île de Nantes, où a été trouvée la bombe. — F.Brenon/20Minutes

Plus de peur que de mal. Une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale a été découverte ce mercredi après-midi sur l’île de Nantes. Ce sont des ouvriers travaillant sur le chantier de terrassement du futur CHU de Nantes, à l’emplacement de l'ancien MIN, qui ont trouvé l’engin explosif vers 16 heures. Les services de déminage ont immédiatement été alertés.

La bombe découverte le 3 février 2021 à Nantes.
La bombe découverte le 3 février 2021 à Nantes. - Préfecture de Loire-Atlantique

Un périmètre de sécurité a été établi par la police nationale, occasionnant la fermeture temporaire du pont des Trois-Continents, du quai Wilson, du boulevard de l’Estuaire et du boulevard Gustave-Roch. D’après la police, la bombe pesait 500 kg. Elle a finalement été désamorcée sans encombre, vers 18h15, par les démineurs de la sécurité civile.

Déjà une bombe de 500 kg dans le secteur

Ce secteur de Nantes avait été bombardé à plusieurs reprises pendant la Seconde Guerre mondiale en raison de la proximité des installations portuaires.

En septembre 2006, une bombe américaine de 250 kg avait été mise au jour, quai de Tourville, près du CHU. Son désamorçage avait nécessité l’évacuation de près de 20.000 personnes un dimanche. En juin 2013, une autre bombe américaine de 500 kg, découverte boulevard du Tertre, à l’ouest de Nantes, avait été neutralisée. Près de 4.000 personnes avaient été évacuées.