Nantes : Le périph en partie inondé, des difficultés de circulation à prévoir toute la journée

INTEMPERIES Le Gesvres est une nouvelle fois sorti de son lit et a inondé le périphérique Est, dans la nuit de mardi à mercredi

J.U.

— 

Le périphérique de Nantes inondé au niveau de la porte de la Chapelle (archives).
Le périphérique de Nantes inondé au niveau de la porte de la Chapelle (archives). — F.Elsner/20Minutes

Un phénomène récurrent en hiver mais qui cause à chaque fois des soucis aux automobilistes. Ce mercredi matin, le périphérique nantais est toujours partiellement inondé après que le Gesvres est sorti de son lit. Depuis cette nuit, où la montée des eaux a eu lieu vers 2h, la circulation ne s’effectue plus que sur une voie au niveau de la porte de la Beaujoire, dans le sens extérieur.

Résultat, ce mercredi matin à 9h30, près de 10 km de bouchons s’étaient formés sur le périphérique Est en raison d’une voie toujours neutralisée. «La décrue se fait attendre et pourrait conduire au maintien de la neutralisation de la voie de droite en sens extérieur au moins pour la journée», précise Bison Futé. De nouvelles précipitations sont à prévoir : la Loire-Atlantique est placée en vigilance jaune « vent violent » et « crues » par Météo France.