Nantes : Une enquête ouverte après deux déflagrations devant un bâtiment administratif du ministère des Affaires étrangères

FAITS DIVERS Des petites bombes artisanales ont explosé ce dimanche près du bâtiment administratif, sans faire de dégât

F.B.

— 

L'entrée du service central d'état civil du ministère des Affaires étrangères, à Nantes.
L'entrée du service central d'état civil du ministère des Affaires étrangères, à Nantes. — Google street view

Aucun blessé n’est à déplorer. Aucun dégât apparent n’a, du reste, été constaté. Pour autant, une déflagration a bien été entendue ce dimanche, en milieu d’après-midi, quartier Breil-Malville à Nantes, devant le bâtiment hébergeant le service central d'état civil du ministère des Affaires étrangères. La police nationale s’est rendue sur place et à découvert, à proximité de l’entrée, des fragments de bouteilles transformées en engin explosif et incendiaire, rapporte Presse Océan.

Une détonation similaire a également été constatée devant ce même bâtiment administratif, en début de soirée. Là encore, une petite bombe artisanale semble avoir été utilisée.

Ce bâtiment public étant apparemment visé, la police judiciaire a ouvert une enquête.