Nantes : Au sud-Loire, les deux plus grands parkings-relais de la métropole

STATIONNEMENT L’immense P+R de la Neustrie ouvre ses portes ce lundi, cinq mois après celui de la porte de Vertou

Frédéric Brenon

— 

Le parking-relais de la Neustrie, à Bouguenais.
Le parking-relais de la Neustrie, à Bouguenais. — F.Brenon/20Minutes

Il ne passe pas inaperçu avec ses cinq niveaux habillés d’un bardage blanc et jaune. Après deux ans de chantier, le nouveau parking-relais de la Neustrie, à Bouguenais, ouvre ses portes aux automobilistes ce lundi matin. Le bâtiment offre 780 places sécurisées au terminus de la ligne 3 de tramway. Si l’on ajoute les deux parkings enclos voisins, c’est un total d’un millier de places de stationnement qui est désormais proposé, soit trois fois plus qu’auparavant.

Le site abrite aussi des bornes de recharge pour véhicules électriques et un abri vélos de 50 places. Les travaux, d’un coût de 13 millions d’euros, ont été également l’occasion de réaménager le pôle d’échanges bus-tramway.

« Il faut s’en donner les moyens »

« Si on veut permettre aux habitants de changer leurs habitudes de déplacements, il faut s’en donner les moyens », justifie Johanna Rolland, présidente (PS) de Nantes métropole. « Ce parking était très attendu par les habitants du sud-Loire », confirme Sandra Impériale, maire (divers droite) de Bouguenais.

L’ouverture du P+R de la Neustrie achève la séquence d’augmentation capacitaire des parkings-relais entamée ces dernières années. En août, le nouveau parking-relais de la porte de Vertou, le long de la ligne 4 de busway, a dévoilé 750 places sur six étages, contre environ 300 auparavant. De nouveaux P+R ont également été créés près du Zénith en 2019 et à Bouaye en 2020.

Pour rappel, l'accès aux plus gros parkings-relais est gratuit pour les possesseurs d’une carte Libertan abonnés ou sur-mesure (il leur faudra ensuite badger dans un bus ou un tram pour valider la gratuité). Les autres usagers devront passer à la caisse.