Nantes : Victime de la fusillade lundi quartier Dervallières, l’adolescent est décédé

HOMICIDE Le lycéen de 15 ans, qui vivait dans le quartier Dervallières, a succombé à ses blessures

F.B.

— 

Police judiciaire. (Illustration)
Police judiciaire. (Illustration) — SIPA

L’inquiétude des proches s’est transformée en immense chagrin. L’adolescent touché par des tirs d'arme à feu lundi soir quartier des Dervallières à Nantes a succombé à ses blessures. Il est décédé ce mercredi au CHU de Nantes, a révélé Presse Océan, une information confirmée par 20 Minutes.

Vers 20 h 15, plusieurs coups de feu avaient retenti au pied d’une barre d’immeubles de la rue Edmond-Bertreux. Deux personnes ont été blessées.

Un homme de 26 ans également blessé

L’une des deux victimes était donc un lycéen de 15 ans, gravement touché à la carotide, à l’œil droit et à la jambe droite. L’autre, victime est un SDF âgé de 26 ans, blessé au genou. Tous deux avaient été hospitalisés au CHU de Nantes.

L’adolescent était scolarisé en seconde professionnelle (NRC) au lycée du Sacré-Cœur de Nantes. Il résidait depuis deux ans, avec sa famille, au sein du quartier Dervallières. Il habitait précédemment à l’est de Nantes.

« La mort de ce jeune garçon est un drame, pour sa famille d’abord, et pour nous toutes et tous. A l’émotion s’ajoute la colère face à cet acte inqualifiable et à la violence insupportable dont ce jeune est la victime » a réagi Johanna Rolland, maire de Nantes.

Déjà un tué dans ce quartier fin 2019

La police judiciaire a ouvert une enquête pour comprendre les circonstances du drame. Aucun suspect n’a, pour l’heure, été arrêté.

En octobre 2019, un jeune homme de 22 ans avait déjà été tué par arme à feu aux Dervallières, victime d’un règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants.