20 Minutes : Actualités et infos en direct
INCENDIEUn gymnase de la fac de Nantes, où devaient se tenir des partiels, incendié

Nantes : Un gymnase de l'université, où devaient se tenir des partiels, incendié

INCENDIESelon la direction de l'université, il s'agit d'un acte volontaire
Le campus Tertre de l'université de Nantes
Le campus Tertre de l'université de Nantes - J. Urbach/ 20 Minutes
Julie Urbach

Julie Urbach

Les partiels ont été reportés. Ce lundi, alors que des examens devaient avoir lieu dans la halle du Suaps de l’université de Nantes, le bâtiment est inutilisable après avoir été touché par un incendie. Une vingtaine de pompiers sont intervenus dans la nuit de dimanche à lundi boulevard Guy-Mollet, vers 00h30, et ont pu éteindre le feu à l’aide d’une lance à eau.

Selon la direction de l’université, il s’agit d’un acte volontaire, alors que deux départs de feu, devant les portes d’entrée, ont été identifiés. Plusieurs inscriptions, telles que « Examens sous Covid ! », « Partiels en distanciel ou pas de partiels du tout », « Foutage de gueule », ont d’ailleurs été taguées sur le bâtiment.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Un acte « intolérable »

« Nous nous réorganisons en ce moment même pour que les examens de cette première session prévus dans la halle du Suaps se tiennent dans les meilleurs délais et dans le respect des conditions sanitaires », a réagi la présidente de l’université Carine Bernault, qui parle d’un acte « intolérable ». Une plainte a été déposée.

Sujets liés