Le préfet se met à l'écoute des cités

Guillaume Frouin

— 

Antennes déployées. Le préfet Bernard Hagelsteen a présenté hier ses six nouveaux « délégués » dans les cités, prévus dans le cadre du plan Espoir Banlieues. Depuis le 5 janvier, ces six fonctionnaires d'Etat sillonnent commerces et associations de leurs quartiers, pour présenter leur nouvelle mission. « On est là pour faciliter les choses, que ce soit pour l'emploi, le logement ou encore la santé », explique Thérèse Groussin, 55 ans, en charge de Malakoff, Bottière-Pin-Sec et Port-Boyer-La Halvêque.

Si tous devraient normalement bientôt disposer d'un bureau au coeur de chaque cité, ils seront surtout joignables sur leur portable et par mail *. « Les délégués ne sont pas dans une logique de guichet, à attendre les gens, mais plutôt à aller au-devant d'eux », souligne Guillaume Lambert, sous-préfet chargé de la politique de la ville.

Bien que ces trois hommes et trois femmes ont été sélectionnés après un appel à candidatures dans toute la fonction publique, aucun d'entre eux n'habite les quartiers concernés. « Cela permet d'avoir une vision extérieure et objective », positive Daniel Toulouse, 51 ans, nouvel émissaire de l'Etat à Bellevue et La Changetterie (Saint-Herblain). ■* Info 02 40 41 20 20