FC Nantes : Des perquisitions de police à la Jonelière concernant Waldemar Kita

FRAUDE Le président du FCN, suspecté de fraude fiscale, est visé par une enquête du Parquet national financier (PNF)

F.B.
— 
Waldemar Kita, le président du FC Nantes.
Waldemar Kita, le président du FC Nantes. — N. Tucat / AFP

Le FC Nantes vit décidément des heures compliquées. Mal en point en championnat, le club s’est  séparé, ce mardi matin, de son entraîneur en poste depuis août 2019, Christian Gourcuff. Presque au même moment, en début de matin, la police a débarqué sans prévenir au siège du FCN, à la Jonelière, pour y procéder à des perquisitions, selon une information du quotidien Presse Océan, confirmée à 20 Minutes. Ces perquisitions seraient liées à l’enquête en cours concernant la situation fiscale du président Waldemar Kita.

Depuis février 2019 et une enquête préliminaire ouverte par le Parquet national financier (PNF), Waldemar Kita est soupçonné de fraude fiscale. Le préjudice de cette fraude pour l’Etat, si elle est avérée, s’élèverait à au moins 10 millions d’euros.

Une affaire qui a bloqué le projet de stade

Des documents ont déjà été perquisitionnés l’an passé à la Jonelière, mais aussi dans les bureaux parisiens du FCN, dans le cadre de cette affaire. Des biens supposés appartenir à Waldemar Kita auraient également été saisis ces derniers mois par la justice, selon le journal L'Equipe.

Pour rappel, l’ouverture de l’enquête par le PNF avait incité la mairie de Nantes à abandonner le projet de construction de nouveau stade privé du FC Nantes. C’était le 25 février 2019.