Nantes : Des nouveaux bassins de nage, couverts et découverts, annoncés

PISCINES Un nouveau bassin couvert sera créé aux Dervallières en 2025. Une piscine nordique verra également le jour quartier Euronantes en 2023

Frédéric Brenon

— 

La piscine de plein air des Dervallières (et ses plongeoirs).
La piscine de plein air des Dervallières (et ses plongeoirs). — R.Routier/Ville de Nantes
  • La piscine des Dervallières va disposer d'un bassin suplémentaire, couvert.
  • La piscine de la Durantière va, elle, bénéficier d'une grosse rénovation.
  • Un bassin de 50 m doit également être livré près du stade Marcel-Saupin. 

C’est l’une des principales dépenses du début de mandat. Pas moins de 27 millions d’euros d’investissement consacrés aux équipements sportifs seront soumis au vote des élus du conseil municipal de Nantes ce vendredi. La part la plus importante ira à l’amélioration des conditions de natation, les bassins étant saturées dans toute la métropole. Deux piscines sont principalement concernées par cette dépense : celle des Dervallières et celle de la Durantière.

Nichée depuis 1966 dans la vallée de la Chézine, la piscine des Dervallières a pour originalité d’être la seule de plein air dans l’agglomération nantaise. Un atout qui devient un handicap lorsque les beaux jours s’estompent, l’équipement et ses plongeoirs étant fermés neuf mois sur douze. Pour compenser, un nouveau bassin de 25 m (six lignes d’eau) entièrement abrité et chauffé sera créé à l’horizon 2025. Une importante rénovation des bassins extérieurs et des vestiaires est également prévue. Les travaux débuteront fin 2023. « Ce projet va permettre de répondre aux besoins importants des établissements scolaires à l’ouest de Nantes », justifie Ali Rebouh, adjoint au maire en charge des sports, rappelant que la « création de nouvelles piscines fait partie des promesses du nouveau mandat ».

Quant à la piscine de la Durantière, qui date de 1975, elle va devoir subir une « opération de rénovation lourde ». Objectif : améliorer la performance thermique du bâtiment et améliorer l’accessibilité des personnes handicapées, ainsi que des services de secours. La piscine fermera donc pendant sept mois dès l’été prochain. Réouverture espérée en janvier 2022.

En plein air sur 50 m à Saupin et à Léo-Lagrange

Par ailleurs, en marge du conseil municipal, la ville de Nantes a confirmé ce jeudi la création en 2023 d’une nouvelle piscine quartier Euronantes, en bordure du stade Marcel-Saupin. Il s’agira d’un bassin nordique de 50 m, chauffé et entièrement découvert. L’équipement, inséré dans un programme immobilier, sera accessible aux associations et au grand public. Début des travaux en 2021.

De son côté, la piscine Léo-Lagrange (Gloriette), la seule à ce jour disposant d’un bassin de 50m, fera l’objet d’une modernisation à l’horizon 2025-2026. Dans ce cadre, une partie du toit sera démontée afin de découvrir l’un des deux bassins, comme à son origine.

Enfin, une seconde piscine doit ouvrir à Orvault en 2024 et les Nantais, comme les Herblinois, bénéficieront de créneaux d’accès.